Ramsay Santé
Hopital privé Armand Brillard

Le don de sang de cordon

Le sang de cordon est issu du placenta (d'où l'appellation également rencontrée "sang placentaire"). Il est prélevé au niveau du cordon ombilical immédiatement après la naissance de votre enfant. Il a la caractéristique d'être riche en cellules souches hématopïétiques, semblables à celles contenues dans la moelle osseuse, capables de reconstituer le système sanguin.

Chaque année, environ 2000 personnes atteintes de maladies graves du sang, comme la leucémie, pourraient être soignées grâce à une greffe soit de moelle osseuse, soit de sang de cordon.

Ce don peut offrir une chance supplémentaire de guérison pour ces malades.

 

 

 -  Un don consenti et gratuit : Après un entretien avec un obstétricien ou une sage-femme qui vous posera des questions sur vos antécédents médicaux et familiaux, il vous sera demandé de compléter un formulaire de consenement avant votre accouchement. De plus, Aucuns frais liés au prélèvement du sang de cordon ne seront à votre charge, et aucune indemnité n'est possible.

 -  Un don sans risque et indolore pour votre enfant : Le prélèvement a lieu dans les minutes qui suivent la naissance lorsque le cordon ombilical vient d'être coupé et que le placenta est encore dans l'utérus. Il est totalement indolore et ne présente pas de risque, ni pour votre bébé ni pour vous, puisqu'il ne modifie pas les gestes médicaux de l'accouchement. Le prélèvement n'a pas lieu si les sages-femmes doivent porter leur attention sur des gestes médicaux prioritaires après l'accouchement.

 

Le don de sang de cordon est anonyme afin de respecter les règles éthiques en matière de greffe. Toutes les informations recueillies par l'Agence de la biomédecine  sont traitées comme confidentielles selon les recommandations de la commission nationale de l'informatique et des libertés (CNIL).

Si une personne de votre famille est atteinte d'une maladie nécessitant une greffe, le médecin responsable de la prise en charge de cette personne pourra demander le recueil et la conservation du sang de cordon de votre enfant qui sera alors réservé pour un usage familial strict.

Le donneur et le receveur sont nécessairement deux personnes différentes. La conservation du sang de cordon pour son propre enfant est interdite.

 

Pour en savoir plus

Vous pouvez :